Calendrier des activités > Chronique de SaintGall

Chronique de SaintGall

Bonjour à chacune et chacun de vous !

C’est à l’occasion de l’inauguration du site « Le Jardin de l’Âme » que notre chère Carolange m’a demandé de publier un petit essai que j’ai rédigé, et qui m’a été inspiré, comme vous pourrez le lire, par la personnalité de sainte « Marie-Madeleine » ou, tout au moins, de la représentation de la Femme que le Nouveau Testament nous en donne, dans sa forme actuelle...

Il m’est tout de suite apparu que je devais commencer par relier son histoire à l’évocation de la femme originelle — notre mère à tous — depuis les textes de la Genèse, et telle que ces derniers nous rapportent la création du premier être humain, dans les circonstances et à l’instant précis où Dieu — Notre Père des Cieux— l’avait conçu « à son image »...

Depuis l’époque où vivait Jésus, je me suis donc intéressé au statut particulier de la femme soumise à la loi des hébreux, et aux coutumes patriarcales de ces sociétés primitives. Dès lors, je me suis vite rendu compte que Notre Seigneur Jésus ne s’était pas contenté de braver plusieurs interdits, mais qu’Il avait même réhabilité la Femme dans sa dignité, ainsi que Dieu son Père l’avait créée, alors que, jusque là, les coutumes hébraïques l’en avait écartée... !

Aux cours des siècles qui ont suivi, la condition féminine avait-elle évolué favorablement depuis les enseignements et à l’exemple que Notre Seigneur Jésus nous l’avait montré... ? Le constat est malheureusement décevant ! J’ai aussi remarqué que les hommes ont beaucoup de mal à changer leur regard sur les femmes, tandis que l’Église catholique, apostolique et romaine, pour sa part, reconnaît toujours certaines Épîtres suspectes du « bon » St-Paul. L’Apôtre tardif, qui n’a pas connu Jésus de son vivant, y évoque les préceptes de la Femme, avec une insistance sans égard pour la volonté de Dieu, et aux dépens de celle-ci. Des propos que je considère comme avilissants et antinomiques ! Même si, personnellement, je reste fermement attaché à la tradition catholique, c’est à la parole de Jésus-Christ que je m’en tiens d’abord, et plutôt qu’à celle de pharisiens « fraîchement convertis »... !

Avec toute mon amitié, je vous en souhaite une bonne et fructueuse lecture, et je reste dans l’espoir d’en recueillir vos commentaires avisés...

 

A lire Marie-Madeleine Saint-Gall fichier au format PDF.